Mon premier défi couture Burda!

Veste-Burdastyle-octobre 2017

 Je découvre qu’il existe un défi Burda!… Lancé par Zélie du blog couture Zélie Décousue, alors je me lance!

Veste-blouson modèle 118 A – Burdastyle octobre 2017

Veste-magazine couture Burdastyle-octobre 2017

Depuis combien de temps n’avais-je pas cousu pour moi? Quand j’y réfléchis, je me demande comment j’ai pu tenir pendant cette longue traversée du désert sans manipuler ni patrons ni tissus. Surtout en faisant très rarement du shopping, j’avoue que c’est la misère dans mon dressing.

La couture et moi, c’est une longue histoire. J’ai commencé quand j’étais étudiante et je cousais pas mal de pièces pour ma garde-robe, puis sont venues les vêtements homme, pour le bonheur de ces messieurs ;-), puis les habits pour mon fils, de la période layette à celle de 4/5 ans je crois. Et puis… la vie quoi! On arrête et on passe à autre chose. Il faut dire que depuis quelques années, l’activité artisanale au sein de mon corbillon me prend beaucoup de temps et a certainement compensé un éventuel manque de couture, voire l’occulter. Mais en réalisant les mitaines, les cols, je me suis rapproché du monde de l’accessoire et donc, de la couture. J’ai remarqué que j’avais de violentes envies de coudre au printemps, en constatant que mes achats compulsifs du magazine Burdastyle se faisaient systématiquement au mois d’avril ou mai. Est-ce qu’un vent créatif souffle plus fort chez les stylistes plus inspirés à cette période? … en tout cas correspondant à mes goûts pour m’inciter à acheter le numéro, sans rien coudre, je précise.

Dans la vie, je suis d’avis qu’il est préférable de progresser par petits pas, d’abord les patrons qui donnent envie, les coupons de tissus qu’on a plaisir à retrouver (2 caisses pleines à ras bord, j’ai du stock)! Et puis s’enchaîne un concours de circonstances qui fait que forcément, vous finissez par vous lancer, à force de penser couture et voir de la couture :

– Les défilés des couturiers sont sur YouTube, et quand c’est bien encodé, c’est un bonheur pour les yeux!

– Les reportages, j’admire le savoir-faire des artisans qui travaillent pour les grandes maisons.

– Je me surprends même à regarder en replay l’émission “Cousu Main” et me replonge dans le monde des chiffons et de la mode.

– Les youtubeuses, en furetant sur YouTube, je suis tombée par hasard sur une chaîne de couture, celle d’Elsa, de la chaîne Elsa couture, sa bonne humeur et sa générosité m’ont grandement motivés, merci Elsa!

– Je découvre toute une communauté sur les réseaux sociaux avec les patrons indépendants, les podcasts couture, les concours Instagram, etc.

Tout récemment, un magasin de tissu d’ameublement et de confection dans mon quartier liquide son stock, évidemment, je n’ai pas pu résister à la tentation, des tissus de qualité à -50%, c’est une occasion qui ne se représentera pas… Une opportunité un peu triste puisqu’elle signifie la fermeture définitive de la boutique et une disparition de plus d’un commerce en centre-ville, déjà bien déserté…

Pourtant il me semble que la couture revient en force, le matériel se démocratise jusque dans les rayons de grandes surfaces, le rayon tissu de confection de Mondial tissus est à nouveau bien achalandé. Le mouvement du DIY persiste encore, on le voit aux magazines de travaux manuels qui fleurissent, il me semble qu’il n’y avait pas autant de titres avant.

Bref, j’ai fini par me lancer!

J’ai tout le matériel de couture, une superbe machine électronique Janome et une surjeteuse, de la même marque, eh oui, je kiffe le matériel japonais!

Je pensais démarrer ma reprise par le blouson teddy du magazine Burdastyle d’avril 2017, mais il demande quelques transformations, car je voulais en faire un bomber avec un zip.

Finalement, j’opte pour une veste/blouson présentée dans le numéro d’octobre, un modèle beaucoup plus simple… Haha! je plaisante, 3 puces noires chez Burda, c’est réservé aux expertes avec connaissances approfondies! Heureusement, c’est un modèle avec explications illustrées dans le cahier technique parce qu’avec ce col improbable, je n’y serais jamais arrivée sans!

Defi-burda-2017-novembre-Blouson-modele118-Octobre2016Defi-burda-2017-novembre-Blouson-modele118-Octobre2016

J’ai trouvé ce col original et le tissu choisi me plaisait bien aussi. Mais dans mes 2 caisses de coupons, je n’avais rien qui correspondait, j’ai fini par acheter un jacquard réversible un peu brillant dans des tons noir et bleu en profitant d’une promo, 1m acheté 1 m offert. J’ai pris aussi un lainage pour un futur manteau, et avec 4 m, je pourrais avoir une capuche! Mais ça c’est pour plus tard!

Defi-burda-2017-novembre-Blouson-modele118-Octobre2016 Defi-burda-2017-novembre-Blouson-modele118-Octobre2016 Defi-burda-2017-novembre-Blouson-modele118-Octobre2016

Ce modèle m’a pris du temps et j’ai pu me rendre compte à quel point j’étais rouillée! Et puis les automatismes ont fini par revenir, je suis assez contente de moi, même si il y a quelques défauts. Je l’ai réalisé en taille 38, mais il me parait large aux épaules, j’aurais dû le faire en t36 ce que je prends habituellement pour le bas.

Veste couture Burdastyle octobre 2017

Veste couture Burdastyle octobre 2017

Veste couture Burdastyle octobre 2017

Petite subtilité : j’ai inversé le tissu pour les manches et le passepoil des poches, mais je crois qu’il n’y a que moi qui le voit…

En tout cas, cette expérience m’a bien plus et j’ai déjà découpé les patrons pour d’autres projets, à bientôt pour de nouvelles cousettes!

8 Commentaires sur “Mon premier défi couture Burda!

  1. Ziata says:

    Quel beau blouson ! Le col est original, et le tissu que tu as choisi convient tout à fait. C’est magnifique, vraiment. Pour une reprise après plusieurs années sans coudre, c’est super, dis donc !!!
    En plus, tu me donnes des idées : j’ai besoin d’un petit blouson, ou perfecto, court à la taille, pour mettre avec mes robes cintrées. Voilà le patron idéal.
    Je vais m’inscrire à ton blog.

    • Nad says:

      Merci ! J’ai commencé la couture avec Burda, mais j’avoue que pour m’aider dans leurs explications parfois fumeuses, je consulte leur bible « la couture burda pratique » qui m’avait été livrée en cadeau avec ma MAC. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *